Les meilleures ressources pour développer
sereinement votre activité
Partager sur les réseaux sociaux

5 étapes pour créer une méthodologie de recrutement efficace

Nous avons tous déjà cherché un travail, et nous sommes tous d’accord pour dire que c’est (presque) toujours un moment stressant pour les candidats. En effet, ce n’est jamais amusant d’envoyer des CV, des lettres de motivation et de passer des entretiens.

De ce fait, il est important, en tant que recruteur, de mettre l’expérience candidat au cœur de ce processus : c’est-à-dire de traiter chaque candidat en se mettant à sa place et de faire en sorte que chaque émotion, sentiment et perception du candidat soient les plus positifs possible. Pensez-vous que la plupart des processus de recrutement que vous avez vécu respectent l’expérience candidat ?

Nous allons voir les différentes étapes d’une méthodologie efficace avec un impact positif pour le candidat. Ces étapes sont essentielles pour avoir une idée d’un processus de recrutement qui respecte cette expérience candidat. Les mots d’ordre pour le recruteur sont la transparence, l’impartialité et la bienveillance.

Depuis quelques années, un grand effort a été mis en place du côté des recruteurs pour traiter chaque candidat de façon humaine. Il est important de poursuivre ces efforts.

Si vous êtes un candidat, n’hésitez pas à faire attention à ses détails, car le processus de recrutement appliqué est bien souvent le reflet des valeurs de l'entreprise.

Sommaire interactif :
  1. La rédaction de l’annonce
  2. Le tri des candidatures
  3. Le premier contact
  4. L’entretien
  5. Le retour au candidat

separateurs_blog_10

1. La rédaction de l’annonce

L’expérience candidat doit démarrer bien avant les entretiens. En effet, dès le moment où nous rédigeons une offre d’emploi, il faut se mettre à la place du candidat. Les candidats souhaitent généralement trouver le maximum d’informations et une transparence dans l’offre.

Pour ce faire, votre offre doit contenir les éléments suivants :

  • Des missions concrètes
  • Une description du profil auquel on peut s’identifier
  • Une fourchette de rémunération
  • Les conditions de travail (horaires, lieu, déplacement…)
  • Les avantages en nature
  • La possibilité de faire du télétravail
  • Le processus de recrutement pour que le candidat sache dans quoi il se lance
Conseil Simplébo rédaction annonce méthodologie recrutementLe conseil Simplébo

Plus l’offre est transparente par rapport aux attentes de l’entreprise, plus le candidat va pouvoir se projeter dans le poste. L’objectif est que lors du premier appel, le candidat n’ait pas de surprises quand il apprend la rémunération, les horaires de travail, etc.

Ainsi, le but est de faire gagner du temps à tout le monde : au candidat, mais aussi à vous en tant que recruteur.

Séparateur tri des candidatures méthodologie de recrutement

2. Le tri des candidatures

La deuxième étape à laquelle il faut faire attention est le tri des candidatures. Chaque recruteur a des biais cognitifs.

Mais qu'est-ce qu'un biais cognitif ?

C’est une façon de penser qui pousse à porter un jugement ou à prendre une décision rapidement qui n’est pas rationnelle : le recruteur est biaisé par sa vision personnelle. En tant que recruteur, il est possible de travailler sur ses biais cognitifs, mais même le recruteur le plus expérimenté aura toujours ces biais dans son travail.

Pour effectuer un tri de candidatures respectant l’expérience candidat, il faut établir une grille des compétences attendues et être le plus rationnel possible avec les différents candidats.

Séparateur premier contact candidat méthodologie de recrutement

3. Le premier contact

La troisième étape est le premier contact. Quand le candidat et le recruteur échangent pour la première fois, le recruteur doit avoir une écoute active du candidat. C’est-à-dire comprendre son interlocuteur sans le juger, éviter les idées préconçues et les interprétations rapides.

Cet échange doit être une alternance de périodes d’écoute et de questions des deux parties.

Le candidat, en raccrochant, doit avoir le sentiment d’avoir été écouté, et non traité comme un numéro au milieu de plein d’autres candidatures. Il faut également qu’il soit conforté que le poste correspond au descriptif de l’annonce.

Il est donc primordial de personnaliser la conversation au maximum en écoutant votre interlocuteur.

Séparateur entretien candidat méthodologie de recrutement

4. L’entretien

La quatrième étape est l’entretien. C’est souvent le moment le plus stressant pour le candidat. Dès l’accueil de ce dernier, il faut le mettre en confiance : débutez l’entretien par une présentation des personnes présentes.

Il est primordial d’avoir un cadre annoncé en amont ou au début de l’entretien pour que le candidat sache à quoi s’attendre.

Le but est d’avoir un échange constructif : un entretien n’est jamais une confrontation, mais une rencontre.

Il est très important de conclure l’entretien en donnant la date de réponse ou la suite du processus. Idéalement, réussir à faire un retour à chaud au candidat peut être très bénéfique. Cette méthode n’est pas toujours évidente pour les recruteurs, mais elle est fortement appréciée par les candidats qui retiendront votre bienveillance envers eux.

Séparateur retour au candidat méthodologie de recrutement

5. Le retour au candidat

La dernière étape est le retour définitif au candidat. Qu’il soit positif ou négatif, il faut se mettre à la place de ce dernier.

Après les premières étapes, il est souvent compliqué au vu du nombre élevé de candidatures de faire un retour personnalisé à chaque candidat. À partir du moment où le candidat a passé l’entretien, il est impératif de faire un retour constructif et, au mieux, oral.

L’objectif pour un candidat, même si la réponse est négative, est de sortir grandi de cette expérience pour pouvoir affronter les autres entretiens de recrutement.

Postuler chez Simplébo !

Isabelle
Article écrit avec passion par

Publié le 3 septembre 2021

Notez le contenu