Tous les conseils pour améliorer votre visibilité en ligne

Comment utiliser la vidéo pour communiquer en tant que thérapeute ?

Dans la palette des différents supports de communication, la vidéo est clairement devenue incontournable dans une stratégie globale.

D’ailleurs, les grandes marques ne s’y sont pas trompées et intègrent aujourd’hui systématiquement des actions vidéos dans leurs plans médias.

Sommaire interactif :

separateurs_blog_10

Utiliser les réseaux sociaux pour partager votre vidéo

En premier lieu, le taux d’engagement (actions de liker, commenter, partager) des internautes est très largement supérieur à celui d’un post avec une image ou un visuel et quelques lignes de texte.

L’attention de l’internaute est bien plus captivée. La vidéo est d’évidence virale. Si elle retient l’attention de l’internaute, elle sera vue, revue, partagée, repartagée…

La durée de vie d’un post sur un réseau social est très courte, d’un à deux jours alors, qu’une vidéo reste présente à vie. Elle sera donc encore visionnée un, deux, cinq, dix ans après sa publication.

À savoir que les algorithmes des réseaux sociaux ne proposeront vos vidéos qu’à des internautes identifiés comme ayant comme centres d’intérêts le bien-être et les médecines douces, d’où un potentiel de patientèle porteur.

5 techniques pour être visible  sur les réseaux sociaux

separateurs_blog_10

Créer un support vidéo efficace pour votre stratégie de communication

La vidéo permet d’humaniser vos profils et votre communication. L’internaute met un visage et une voix sur votre nom. Il y a de fortes chances, si votre discours retient son attention, qu’il vous contacte ou tout du moins qu’il visite votre site internet.

Que dire sur une vidéo de thérapeute ?

Partez du principe qu’une vidéo est égale à une thématique, une spécialité ou une problématique. Soyez clair et concis, adoptez un langage simple et compréhensif de tous, et évitez le jargon technique.

Les statistiques montrent notamment que la durée moyenne de visionnage d’une vidéo est de 30% environ de sa durée totale : d’où l’intérêt de bien poser le contenu dès le début de celle-ci.

Incitez à l’action dès le début et à la fin. Invitez le spectateur à agir en commentant par exemple. Cela vous donnera par ailleurs des pistes et des idées sur ce que le public attend.

N’hésitez pas à faire des démonstrations y compris avec une tierce personne plus éloignée de votre corps de métier.

À quelle fréquence diffuser vos vidéos ?

Il n’y a pas de règle précise en la matière : tout dépend de vos spécialités, de vos activités et de votre actualité.

Les meilleurs retours le sont pour les thérapeutes qui diffusent une fois par semaine.

Ne parlez pas non plus pour ne rien dire, pour meubler. Si vous vous êtes bien exprimé en 2, 3 ou 5 minutes sur le sujet du jour, restez-en là.

Comment enregistrer et monter vos vidéos ?

La technologie a grandement évolué. Elle est aujourd’hui à la portée de tous, que ce soit d’un point de vue technique ou financier.

Depuis votre smartphone ou même depuis votre ordinateur avec Zoom, vous obtiendrez un résultat acceptable. Pensez à filmer en format mp4 pour une meilleure définition !

Pour un montage depuis votre téléphone portable, vous pouvez utiliser des applications, comme par exemple KineMaster qui vous permettra, avec un peu d'entraînement, de réaliser des vidéos au rendu proche du professionnel. Essayez aussi Canva, application également gratuite avec une mine de visuels à personnaliser pour tous les réseaux sociaux, comportant également des vidéos en exemple à vous approprier. L’utilisation reste simple et aisée.

Où diffuser vos vidéos ?

Aujourd’hui tous les réseaux sociaux, et à peu près toutes les plateformes, autorisent et même favorisent la diffusion de vidéos.

Intégrez vos vidéos sur votre site internet, dans vos newsletters, en boucle si vous disposez d’un téléviseur dans votre salle d’attente.

Au moment de la diffusion sur les réseaux sociaux, pensez à rédiger une description du contenu en y intégrant quelques mots-clés pour aider à votre référencement.

Si vous exploitez une chaîne YouTube ou si vous comptez le faire, renseignez bien la partie « à propos » et « branding » de la chaîne. Pour chaque vidéo, n’oubliez pas de préciser quelques tags. Si vous abordez plusieurs thématiques, créez des playlists. Activez également les sous-titres sur vos vidéos, car nombreux sont ceux qui regardent YouTube depuis leur smartphone le son coupé.

Créez pour chaque vidéo une miniature (affichette de la vidéo) explicite sur le contenu, miniature que vous pouvez créer très facilement sur des outils comme Canva cité auparavant.

separateurs_blog_10

Choisissez un média spécialisé pour optimiser votre visibilité

partenaire-simplebo Le partenaire de Simplébo

ZenZone TV, la chaîne télé francophone bien-être et médecine douce.

Cette chaîne télé met en avant les médecines douces et les professionnels du secteur via des interviews et des chroniques enregistrées à distance avec un montage et un habillage digne des télévisions institutionnelles. Votre exposition médiatique prendra alors une tout autre dimension.

De plus, vos vidéos vous sont livrées sous licences libres de droits d’exploitation : vous pouvez ainsi les intégrer sur votre site internet et les diffuser sur vos réseaux sociaux. Des visuels vous sont fournis afin d’optimiser le partenariat en vous associant à la marque ZenZone TV. Une participation financière peu onéreuse vous est demandée pour une accessibilité au plus grand nombre.

CTA guest blogging ZenZoneTV Simplébo

Camille
Article écrit avec passion par

Publié le 2 mars 2022

Mis à jour le 9 mai 2022

Notez le contenu