Que faire de mon site internet si mon activité se stoppe sur une durée déterminée ?

Si, en tant que professionnel indépendant ou chef d'entreprise, vous êtes contraint de faire une pause dans votre activité, il est essentiel de prendre plusieurs paramètres en compte. En effet, il se peut que vous ayez un site internet vitrine, réel support de votre présence en ligne : que devez-vous en faire alors ? Faut-il le laisser actif ? Le supprimer, ou encore, le laisser à l'abandon ?

De nombreux professionnels négligent tout simplement leur site internet pendant cette période, ce qui peut être une grave erreur. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que vous devez faire pour que votre site internet reste opérationnel, même si votre entreprise est en pause. 

Sommaire interactif :

  1. Ne pas le désactiver
  2. Faire peau neuve
  3. Prévoir du contenu

separateurs : Ne pas le désactiver

1. Ne pas le désactiver

La première chose à ne surtout pas faire est de désactiver votre site internet : même Google vous le déconseille.

"Pourtant, ce dernier ne me sert plus à rien", nous diriez-vous. En fait, cela pourrait nuire à votre image et enverrait un signal clair à vos clients que vous n'êtes plus actifs et donc plus en activité. Ils ne pourront plus accéder à vos informations ou aux avis clients s’ils souhaitent en apprendre plus sur vous et vous contacter à votre retour.

De plus, si vous désactivez votre site, il sera beaucoup plus difficile et long de le réactiver par la suite. Sans compter que tous vos efforts de référencement seront réduits à néant car, une fois supprimées de l'index, toutes les données sont elles aussi supprimées. C'est-à-dire que si vous avez passé plusieurs années pour acquérir la notoriété de votre site, il faudra repartir à zéro le jour où vous avez de nouveau besoin de ce dernier.

Les connaisseurs nous dirons qu’il est possible de supprimer son site tout en conservant le nom de domaine, et ils n’ont pas tort. Le nom de domaine acquiert une certaine notoriété au fur et à mesure du temps. Cependant, si vous supprimez votre site et que vous n’en créez pas un nouveau d’ici les 6 mois suivant la suppression, la conservation du NDD (nom de domaine) pour le référencement n’aura servi à rien. Il convient aussi d’ajouter que l’impact de la notoriété d’un NDD sur un tout nouveau site est minime. Donc espérer conserver vos efforts de référencement en gardant le nom de domaine est quelque chose que l’on ne vous conseille pas.

Ainsi, même si vous êtes obligé de faire une pause dans votre activité, ne le désactivez pas. Laissez-le plutôt en place et veillez à ce qu'il soit bien entretenu. Ainsi, lorsque votre entreprise sera prête à redémarrer, vous pourrez simplement reprendre là où vous vous étiez arrêté.

Il convient malgré tout de prévenir les internautes que votre activité est en suspens. Vous pouvez opter pour l'ajout d'une notification pop-up ou bien d’un email pour prévenir de votre pause et de la potentielle date de la reprise de votre activité. C'est un excellent moyen de tenir vos clients au courant, sans donner l'impression que vous êtes parti pour de bon et d’éviter les prise de rendez-vous.

separateurs : Faire peau neuve

2. Faire peau neuve

Cette occasion est une superbe opportunité pour donner un coup de neuf à votre site en faisant des petites modifications rapides. Cela vous permettra de donner une nouvelle image plus moderne à votre entreprise, d'améliorer votre référencement pour le moment où vous reprendrez votre activité afin de redémarrer sur les chapeaux de roues ! Vos internautes verront que votre site évolue et que vous prenez soin de votre communication.

Pour ce faire, vous pouvez :

  • Mettre à jour vos informations
  • Changer vos anciennes photos pour des plus récentes
  • Mettre à jour vos précédents articles de blog (si articles il y a)
  • Améliorer le design de votre site
  • Changer les thématiques et les libellées des catégories 
  • Changer les titres de vos pages

Dans cette même idée de prendre soin de votre communication, mettez à profit votre temps pour créer ou imaginer des contenus afin d'anticiper votre reprise d'activité.

separateurs: Prévoir du contenu

3. Prévoir du contenu

Profitez de cette période pour planifier ou, si vous avez du temps, créer du contenu à l'avance. C'est l'occasion idéale de prendre du recul, d'analyser votre activité et de réfléchir aux sujets que vous pourriez aborder à votre retour.

Vous pouvez, par exemple, prendre ce temps pour penser à créer ou alimenter un espace blog (même si cela n’est que de l’ordre d’un article par mois ou tous les deux mois). Un blog, en plus d'être une mine d'or d'informations, est un excellent moyen d'être mieux référencé sur les moteurs de recherche. ​​En effet, vous savez certainement qu'il est important de se positionner sur des mots-clés pour envoyer des signaux positifs à Google. Cependant, sachez qu'il est aussi vivement recommandé d'élargir le champ lexical abordé pour toucher encore plus de potentiels lecteurs, mais aussi plaire au moteur de recherche. Quoi de mieux qu'un espace dédié à la rédaction pour mettre en place cela ?

📖 Lire aussi : Comment développer votre activité grâce à des articles de blog ?

Pour la création d'article de blog il y a, dans un premier temps, toute une phase d'analyse pour comprendre ce qui pourrait être pertinent et utile à publier pour vos internautes et potentiels futurs clients. Pour ce faire, vous pouvez vous baser sur les questions que vous avez déjà rencontrées concernant votre activité ou les sujets complémentaires à celle-ci. Ou bien, vous pouvez faire vos propres recherches sur Google Trends pour voir les tendances. Pour ce faire, amusez-vous à chercher différentes thématiques pour y voir les recherches associées, rester cependant assez général.

Exemple ici en tapant : “Naturopathie”

exemple : Sujets associés au mot : Naturopathie

 

Vous pouvez ainsi faire un article sur les huiles essentielles ou encore sur combattre l’acné grâce à la naturopathie.

📖 Lire aussi : Comment trouver des idées de sujets pour vos articles de blog ?

C'est également le moment de développer une présence sur les médias sociaux pour votre entreprise. Cela peut vous aider à entrer en contact avec des clients potentiels et à créer une communauté autour de votre marque qui pourra être utile lors de la reprise de votre activité. Créez une ligne éditoriale pour vos contenus réseaux sociaux que vous pourrez réutiliser, faites un planning éditorial ou encore une liste d'idées de contenus.

En prenant le temps de planifier et de créer du contenu, vous prenez de l'avance et anticipez votre reprise d'activité. Si vous pouvez continuer à poster sur votre site, vos futurs clients seront rassurés de voir que vous êtes toujours en activité, même si votre activité, elle, est temporairement arrêtée. Et pour vous, cela vous fera un gain de temps et que pourrez consacrer entièrement à votre affaire. Dans le cas où vous ne pouvez publier, n’oubliez pas, comme dit précédemment, de prévenir vos clients (email, newsletter, pop-up) !

separateurs: conclusion

Il y a donc plusieurs solutions possibles pour gérer son site internet si votre activité doit cesser temporairement. Tout dépend de ce que vous souhaitez faire et de la manière dont vous voulez communiquer avec vos clients. L'important est de bien informer vos internautes pour ne pas les perdre et de mettre à profit cet arrêt.
Souvenez-vous que vous ne devez surtout pas désactiver votre site ou laisser vos internautes à l'abandon !

CTA visibilité internet carré V1

Nicolas
Article écrit avec passion par

Publié le 8 août 2022

Mis à jour le 30 septembre 2022

Notez le contenu